La vaccination : les grandes lignes

Un des moyens de faire face au virus, avec les mesures déjà prises, est le VACCIN. Il permet de prévenir la morbidité sévère, la mortalité ; plus d’un million de personnes concernées.

1- La stratégie nationale

Dans le cadre de la vaccination, la France a opté pour une stratégie nationale.

  1. Sécuriser le nombre de doses : environ 200 millions de doses
  2. Vacciner les plus fragiles avec visite de pré consultation en même temps que la visite : personnes âgées dans les EHPAD et les professionnels de santé de plus de 50 ans.
  3. Organiser la logistique : 3 étapes
Etape 1*Etape 2Etape 3
Fin décembre-Janvier 2021Février-Mars 2021Printemps 2021-été 2021
1 million de personnes vaccinées (résidents en Ehpad ou autres hébergements collectifs pour personnes âgées et Professionnels de Santé de 50 ans et plus et /ou avec présence de comorbidités14 millions de personnes vaccinées (personnes âgées de 75 ans et +, présentant une ou plusieurs comorbidité(s), puis les 65-74 ans en priorisant celles présentant une ou plusieurs comorbidité(s),  Ouverture de la vaccination à l’ensemble de la population.

                    * Etape 1 : Les EHPAD, ULSD (Unité de Soins Longue Durée) et Professionnels de Santé

  • FLUX A : des prestataires de Santé Publique (équipés de capacité de stockage à  – 80°C) alimentent 75 % des pharmacies référentes des EHPAD
  • FLUX B : cela passe par 100 établissements dit « pivots » qui alimentent les EHPAD et ULSD (Unité de Soins de Longue Durée) habituellement

Le matériel de reconstitution (flacon, aiguille..) et congélateurs seront fournis par Santé Publique France.

  • Garantir la Sécurité Sanitaire avec un dispositif renforcé de pharmacie vigilance et de traçabilité par ANSM et l’Assurance Maladie
  • Vaccination gratuite.

Selon Catherine HILL (épidémiologiste) :

Il faudrait que « 67% de la population soit immunisé pour reprendre une vie « normale » (…) Aujourd’hui peut être 12% de la population a eu la Covid-19, à ce moment-là il suffit que 55% de la population soit vacciné, on devrait y arriver. Les personnes refusant de se vacciner resteront à risque mais le virus circulera moins »

Comment répondre aux questions des patients ? Comment les informer ?

Un guide, édité par la Société de Pathologie Infectieuse, permet d’aider les soignants d’y répondre 

2- Les types de vaccins COVID

Vaccins en phase 3 des essais cliniques en décembre 2020

Cliquez sur ce tableau pour l’ouvrir dans un nouvel onglet de votre navigateur.

Consultez nos sources : leem.orgcalaméo.com

3- Fabrication des vaccins : les différentes étapes

Essais pré-cliniquessur des animaux
Essai clinique phase 1sur quelques dizaines de volontaires ==>même
si le vaccin est destiné au nourrisson, la 1ère
administration d’un nouvel antigène a toujours lieu chez l’adulte
– observation des effets secondaires indésirables
– déterminer la tolérance du vaccin
– mesurer les anticorps des volontaires
Essai clinique phase 2 – Sur plusieurs centaines de volontaires
– dans plusieurs centres cliniques
– sur plusieurs mois
==>Étoffer les connaissances :
– observer l’évolution des anticorps dans le sang des volontaires
– étudier la réponse immunitaire, les effets secondaires
– définir la dose à administrer, les doses de rappel, le calendrier
Essai clinique phase 3sur plusieurs milliers de volontaires– observer si le vaccin protège contre l’infection au bout de plusieurs semaines/mois après la vaccination
– déceler d’éventuels effets secondaires rares
– déterminer l’efficacité du vaccin selon le profil des volontaires (âge…), sa balance bénéfice/risque…
Essai clinique phase 4après la commercialisation du vaccin– observer si des effets secondaires indésirables rares, graves surviennent chez des millions de personnes vaccinées.
– repréciser et réadapter l’utilisation du vaccin selon la population