Faciliter l’accueil de stagiaires, de remplaçants … Faisons le point sur les aides départementales

🗓️ Publié le 2 novembre 2022

Face aux difficultés rencontrées par de nombreux professionnels de santé, dont les IDEL, à trouver des remplaçants ou à accueillir des étudiants en stage et afin de ne pas proposer des solutions qu’aux médecins, des aides départementales se déploient afin de soutenir l’attractivité et répondre aux besoins du territoire.

Ces aides sont multiples et peuvent viser à attirer des étudiants en stage, remplaçants et nouveaux professionnels de santé sur le territoire. Faisons le point sur les dispositifs mis en place par chaque département :

Actuellement, le dispositif en place par le conseil départemental du Cher ne fournit des aides qu’aux médecins. Toutefois, une révision des aides en vigueur est en réflexion avec une possibilité d’élargissement à d’autres professionnels de santé, dont les IDEL.

Le conseil départemental d’Eure-et-Loir s’inscrit dans le cadre d’une politique volontariste depuis 2010 par son « Plan santé 28 » afin de faire connaître ce territoire et contribuer à l’installation de professionnels de santé.

Aujourd’hui, plusieurs aides peuvent intéresser les IDEL (étudiants, remplaçants et titulaires) :

  • Des aides (déplacement, hébergement …) pour les étudiants.
  • Des aides à l’hébergement pour les remplaçants.
  • Des aides à l’installation : un dispositif d’accompagnement est mis en place par le conseil départemental pour vous accompagner dans votre démarche d’installation sur le département (recherche de cabinets vacants …).
  • Des aides aux étudiants IPA pour trouver des terrains de stage …

Attention : les aides sont attribuées au cas par cas et le dispositif « Plan santé 28 » est en cours d’évolution.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet du conseil départemental et à contacter leurs services.

Dans le département de l’Indre, l’Agence d’attractivité met en place des aides s’agissant de l’accueil logistique des étudiants en formation et des remplaçants au sein des cabinets d’IDEL :

  • Aides pour les étudiants infirmiers en stage : pour faciliter leur hébergement, l’agence d’attractivité a mis en ligne un catalogue des hébergements disponibles avec des solutions de logement meublé allant de la gratuité au tarif très modéré.
    Attention : malgré le nom de l’URL de la page internet recensant les logements, l’aide est bien à destination de l’ensemble des étudiants en santé, dont les étudiants infirmiers.
  • Aides pour les remplaçants : le conseil départemental et l’OPAC 36 ont mis en place un partenariat pour meubler des logements à la demande à destination des remplaçants des professionnels de santé, dans une proposition tarifaire raisonnable (compter 150€/mois pour un logement).
    Un flyer vous permet d’accéder aux principales informations.

Pour plus de renseignements sur les aides en place, n’hésitez pas à contacter l’Agence d’attractivité de l’Indre : jglemot@indreberry.fr / 0254073636 – 0608236895

Aucune aide n’est pour le moment mise en place pour les professionnels de santé.

Le conseil départemental du Loir-et-Cher a déployé plusieurs dispositifs dont des :

  • Aides au déplacement pour les étudiants stagiaires : une allocation de stage pour faire face aux frais de déplacements ou bien d’hébergement existe.
    Son montant est de 250 € par mois.
    Attention : cette aide n’est mobilisable qu’une seule fois.

  • Aides à l’hébergement pour les étudiants stagiaires : le conseil départemental développe des partenariats pour pouvoir proposer des logements à proximité des lieux de stages et à loyer attractif.

  • Aides à l’hébergement pour les professionnels qui souhaitent s’installer en libéral ou faire des remplacements : l’agence d’attractivité du Loir-et-Cher relaie les offres sur des réseaux et accompagne les candidats (recherche de logement, d’emploi pour le conjoint, mise en relation avec un réseau de “welcomers”).
    N’hésitez pas à consulter leur site internet pour plus de détails.

  • Aides à la primo-installation pour les IDEL qui s’installent en zone sous dotée : cette aide couvre jusqu’à 50% des dépenses (matériel, mobilier et informatique à usage professionnel) dans la limite de 20000 euros HT en contrepartie d’une obligation d’exercer pendant au moins trois ans en Loir-et-Cher.

  • Aides à la formation pour les IPA : dans le cadre de la formation pour devenir IPA et en contrepartie d’une obligation d’exercer pendant au moins trois ans en Loir-et-Cher, une bourse d’un montant de 500 € par mois sur les deux années d’études est en vigueur.

Enfin, dès janvier 2023, le conseil départemental mettra à disposition des stagiaires des véhicules pour leur faciliter l’accès aux terrains de stage en zone rurale.

Pour plus d’informations sur les aides en place, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet du conseil départemental et à contacter le service compétent : francois.maupetit@departement41.fr / 0254585431 – 0679750749

Le conseil départemental du Loiret recense sur son site internet les aides en places et les conditions/contreparties pour en bénéficier.

Ainsi, le conseil départemental déploie notamment un soutien financier à destination des professionnels de santé pour l’achat de matériel professionnel et mise aux normes des locaux professionnels.

Pour les IDEL, la subvention est plafonnée à 15 000 € pour 5 ans d’engagement sur un territoire défini par le Département du Loiret au prorata des dépenses réelles.

Attention : les aides en place pourraient évoluer et s’élargir dans les mois à venir.

Pour plus de renseignements sur les aides en place, n’hésitez pas à contacter le « Service aux Territoires » du conseil départemental : 0238254545.

Attention : des contreparties à l’obtention de ces aides peuvent exister. N’hésitez pas à vous rapprocher du service départemental compétent.